Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Roulages en Aôut ..?
Aujourd'hui à 18:01 par guigui 09

» zx10r 2014
Hier à 20:31 par pat le kine

» Bon et bien à l'année prochaine
Mar 18 Juil 2017 - 7:54 par Tity#31

» TUONO 2003 104 000 km
Lun 17 Juil 2017 - 10:33 par titituono

» Donne 309SRDT de 91 contre
Sam 15 Juil 2017 - 15:20 par titituono

» pneu, remorque, combi et éventuellement moto
Sam 15 Juil 2017 - 15:18 par titituono

» [VENDUE] Kawasaki ER6N 2010 verte
Jeu 13 Juil 2017 - 20:22 par Beagle_

» Pau le 3juillet
Mer 12 Juil 2017 - 21:01 par pat le kine

» parcmotor le 23 juillet
Mer 12 Juil 2017 - 21:00 par pat le kine

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Ven 4 Mar 2016 - 9:49

Préambule

Le Mans, ça évoque toujours quelque chose pour chacun d'entre nous.
Pour moi, et bien c'est juste mon lieu de pèlerinage absolu, la source de toute chose.

à 18 ans, j'ai quitté maaaa province, bien décidé à empoigner la vie... geek
16 avril 1993, 8 jours de permis en poche, et me voilà parti au petit matin, en 125 (Suzuk TS 1977, 100-110 en pointe...), avec jean, bombers et ptits gants, pour faire les 200 bornes qui séparent Montargis du Mans.
Arrivée dans un brouillard pas possible, enfin un brouillard habituel au Mans quoi, je me pose direct en face de l'entrée du circuit, à coté de l'aérodrome.
Des anglais, déjà installés, ont pitié de moi et m'offrent un café chaud. Voilà, je suis accueilli dans la famille Motard cheers


C'est ce jour là que j'ai rencontré, le premier amour de ma vie, il s’appelait Ducati Embarassed
Au détour d'une ballade en ville, je me retrouve sur la place "principale" du Mans, assis sur un plot en béton face au café Le Moderne, au milieu des dizaines de bécanes garées là. Je savoure, je mate, je bave, je rêve. Et là, BRABADAMBABOUM, je me fais exploser le tympan droit par le démarrage d'un Ducat 900SS monté Termignoni dont j'étais sur la trajectoire échapementesque affraid Un jour c'est sur, j'en aurais une! I love you

Dans les stands des courses annexes, des jolies moto attirent mon attention


Et le virage du garage vert en 1993... ça a un peu changé Wink (et c'est pas un mal!)


L'année d'après, en pleines révisions du BTS, je suis parti rejoindre un pote qui faisait un stage là. Au bout de 40 bornes, impossible de rétrograder, un axe du barillet s'est cassé la gueule dans la boite... Heureusement, l'axe n'est pas passé entre des pignons, je squatte dans un garage (il me manquait une clé ou 2 malgré la trousse à outils conséquente que je trimbalais...), et en 1h, la bécane est réparée, sous les yeux héberlués des mécanos. Gazzzz
et un midi, tranquillement à bronzer à la piscine sans crème sous le ciel moutonneux du Mans, je me suis pris le plus gros coup de soleil de ma vie. Le soir, tartiné de biafine, j'irradiais à 10 cm du T shirt... Encore un souvenir...

En 1995, j'ai changé de braquet, GSX1100EX de 1981, une bombe au couple camionesque pour mes 60kg... Aux 24H je réussis à récupérer la pancarte du Stand de la Ducat #19 qui avait fait le holeshot. Une galère à ramener roulé comme j'ai pu derrière la bécane, mais elle trône désormais fièrement dans mon garage (à une époque elle était dans mon salon! lol! )
Et au GP de France, folie, je prends le billet avec visite des stands et je repars avec l'autographe de Jean-Michel Bayle sur le casque... J'étais à son premier GP en 92 à Magny-Cours... comblé...
Des concerts... Eddy Mitchell, Moon Martin, Bertignac... encore des souvenirs...

Depuis, j'étais revenu une paire de fois pour le meeting tuning, qui se tenait à Maison Blanche... je m'occupais du concours Hifi embarquée.
Et en 2007, Maison Blanche étant en travaux, le meeting a eu lieu dans l'enceinte du Bugatti... J'ai donc eu l'honneur et l'avantage d'avoir mon stand au centre du monde, un kif phénoménal.

la galerie du meeting existe encore Wink
http://iascafrance.fr/photos/07_lemans/

2010, premières 24H avec ma femme qui venait d'avoir son permis, et donc Cannes-Le Mans en GSE500, une épopée! moi en VFR avec un cable de compteur pété vers Clermont, bonne galère avec tous les képis de sortie, mais suis passé à travers. Une des plus grosses cuites de ma vie, avec un bon moment avant de me rappeler la fin de soirée, et une gueule de bois que j'ai cru que j'arriverais pas à voir le départ... silent

Bref, venir rouler au Bugatti, ça a une saveur bien particulière... alors le premier passage dans la ligne droite des stands... PRICELESS! afro

Et la cerise, aux vérifs administratives ils te filent des tickets repas pour le midi. Et pas n'importe où, dans la cafet située dans la tour de contrôle, avec vue imprenable sur les esses, le raccordement et ... le camping coté aérodrome

avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Ven 4 Mar 2016 - 10:53

Arrivée lundi 17H, du beau bruit, forcement ça roule moto, et il fait beau en plus!
On fait le tour des stands pour voir si y'aurais de la place à squatter, c'est pas ça, alors on se retrouve à prendre notre propre stand avec Vincent, un autre Nogaréen (R1 2015 rouge grp intermédiaire)
On déballe, couv en place, yapuka pour le lendemain.

Mardi matin, il fait beau... et pas chaud, 1°, mais au moins il ne gèle pas.
Après le briefing sécurité, c'est parti, et comme d'hab je suis trop lent à me préparer et je loupe le premier tour, qui se faisait sous safety car.
Brop brop, ça part doucement mais déjà presque plus vite que je ne l'aurais souhaité et on revient aux stands avant le vrai lacher.
Mon moteur est remonté depuis même pas 100 bornes alors va falloir être attentif, mais hors de question de se limiter à 6000 tours.
Premières lignes droites, la dunlop te saute à la gueule et tu laches tout avant la montée, à tout juste 200, cte honte Laughing mais c'est pas grave, on est là pour apprendre!
La chicane se passe bien, forcement en montée ça freine tout seul, ça descend fort à la Chapelle et on est assez interloqués par le cône de repère de corde situé au tout début du virage...
ça passe un peu dans tous les sens, entre ceux qui rentrent exter complet pour piquer à la corde tard et moi qui fait un V corde-exter-corde à la mode goutte d'eau.
Chicane du chemin aux boeufs plus problématique à la "j'men sors comme je peux", on transpire bien avec les sous vêtements chauds!
Débriefing avec Baptiste Guittet, gentil instructeur du Junior team Suzuki, et on repart pour la dernière de la matinée (déjà), sur le sec, avec dans le viseur La Chapelle et le Musée.
On a un groupe de débutants sympa, du grand dadais débutant au vieux briscard qui connait la piste, et en bonus un ti'con de veinard de 12 ans qui apprend dans la cours des grands sur son brelon de 125 à 35 chevaux (chu jaloux)
débriefing vidéo, Jean-Luc bien placé, bonne attitude, genou presque posé au Musée, qui manque juste un peu de rythme.
Moi y'a une tendance, mais ça manque d'engagement, rien de neuf sous le soleil quoi.
Mais au moins je suis pas faché avec la moto, on cohabite bien, j'ai pas envie de tout changer, le moteur chante sa plus belle musique, youpi.
Pause miam miam et siestou rapide...
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Ven 4 Mar 2016 - 11:14

Niveau météo, quelques crachounets qui passe (une grosse brumisation sans plus), mais jusqu'ici tout va bien...
ah oui au fait, en bon boulet que je suis, j'ai oublié ma visière claire, je roule donc en fumée sans pinlock...
En luminosité ça va, mais si tu te mets dans la bulle, ça bue, et aération en grand ça me titille les yeux avec les lentilles, on a connu mieux...
Je me rappelle plus si on a déjà eu des chutes dans le groupe à ce stade...
Début d'aprem, on part en confiance, la fleur au fusil, et crachin direct. Je me retrouve en tête de peloton, personne ne passe, ça a l'air de tenir mais l'impression d'être sur du gravier, c'est pas franc du collier, ça sent la merde quoi Laughing
fin du premier tour, Dunlop, chopage de frein (au panneau trop tot), ça se barre en glissouille... faut dire que j'ai toujours le défaut de mette du frein AR, et donc je me crée plus de problème que j'en résoud. Bref je tire à moitié tout droit en envisageant très sérieusement de tester le bac à gravier, quand je me dis que finalement j'ai suffisamment ralenti et que ça peut tourner, ouf. Je reprend donc un cap "standard", au moment ou le Hittos hilare passe dans un vrombissement kawatesque...
on passe la passerelle, la Chapelle, et avant le Musée on voit les rouge clignotant. Tiens, me suis pas planté pourtant, mais de toute façon, je serais rentré.
On arrive au Chemin aux boeufs et on comprend le problème, un des plus poireaux d'entre nous s'est éclaté la gueule, la visière et qq débris sont à gauche de piste entre le chemin aux boeufs et le premier esse, et la bécane et le bonhomme sont sur l’échappatoire de la chicane... chelou...
retour aux stands, et Jean-Luc se met en standby dans le but de repartir. T'es motivé p'tit gars, moi je rentre: les pneus pluie sont mes amis!
Je sors les outils, je tombe l'avant, je mets la nouvelle en place, et là, on me ramène la kawette, mais sans Jean-Luc... aie, ça y est il a eu droit au baptême... Neutral
Je pose la bylette, cale pied droit HS, sabot frotté-troué, mais ça a l'air d'aller, les roues sont encore accrochées Razz
Bon ba on va finir de monter l'avant quand même, histoire de pas oublier de boulon, et on ira voir le blessé après.
Rumeur de poignet "il se tenait le poignet", de clavicule, et finalement non, une "simple" récidive de luxation. Mon bonhomme est tout chiffon rougeaud, mais en bien meilleur état que le satellisé du chemin aux boeufs qui a minerve et gros cocard... trauma cranien, ptite perte de connaissance tout ça...
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Ven 4 Mar 2016 - 11:29

Bref nous voilà reparti dans le mouillé, pas de grosse pluie mais c'est mouillé. Je suis encore en tête de peloton, je prends la chapelle façon goutte d'eau (un collègue m'avait parlé d'un point blanc dont je faisait méticuleusement le tour) avant d'obliquer vers le Musée. Le minot en 125 passe comme une balle, le genou déjà par terre (p'tit con Laughing ), m'en vais essayer de le suivre pour voir comment il fait. Musée, Garage Vert, ok, chu pas si loin malgré tout. Je l'enfume dans le bout droit (faut pas déconner non plus), et on continue le tour sur des oeufs, même si fondamentalement, à la vitesse ou je vais, ça glisse pas.
Retour à La Chapelle avec ma traj pourisse, et le minot ça lui plait pas il repasse niquel là ou il faudrait. Sauf que il ouvre un peu tôt sur l'angle et s'envole gentiment... juste devant ma gueule... vu que je suis bien droit j'arrive à l'éviter et je continue. Pas longtemps pisque le rouge est mis. On rentre aux stands, et comme il reste 10 minutes je me remets en bout de stand prêt à partir... et après avoir poireauté un bon moment, on repart juste pour un tour, histoire de dire.
Débriefing, on arrive enfin à s'expliquer sur les trajs de la Chapelle et je comprends que c'était pas comme ça qu'il fallait faire et qu'il faut écarter que à mi piste.
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Ven 4 Mar 2016 - 12:02

Aparté sur le violent highside dont Jean-Luc a été victime... à 45 km/h, au raccordement What a Face

Donc 109 km/h en sortie des esses, freinage, entrée dans le racco, un peu lent donc on en remet une couche, et hop, au tas clown
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par angus le Ven 4 Mar 2016 - 17:42

Bouss a écrit:... à 45 km/h, 


ah, il progresse Laughing

_________________


For those about to race, we salute you
Pièces R1 04-06 à vendre
avatar
angus
motogp
motogp

Messages : 6222
Date d'inscription : 26/12/2009
Age : 53
Localisation : Fronton

Voir le profil de l'utilisateur http://r1cmaf.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par pat le kine le Ven 4 Mar 2016 - 21:00

Very Happy Very Happy

bon, il va bien ?
avatar
pat le kine
Admin

Messages : 5404
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 51
Localisation : st lys/pibrac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par angus le Ven 4 Mar 2016 - 22:44

ouais quand même, ils l'ont libéré ?

maintenant que c'est un vrai pistard Laughing

_________________


For those about to race, we salute you
Pièces R1 04-06 à vendre
avatar
angus
motogp
motogp

Messages : 6222
Date d'inscription : 26/12/2009
Age : 53
Localisation : Fronton

Voir le profil de l'utilisateur http://r1cmaf.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Sam 5 Mar 2016 - 7:48

il va il va... enfin bon on attend aussi son CR Very Happy

Donc dernière session de la journée (ben oui, que 5 sessions), bonne vraie pluie avec pneux adhoc obligatoires, vu les crash précédents c'est pas du luxe, donc combi de pluie par dessus le cuir, histoire de faire bien bibendum...
je roule pour rouler, pas de gros kif ni de grosse trouille, la visière fumée + buée c'est pas top.
Debriefing, news du rouquin marteau qui a été évacué vers le pole SAV le plus proche, je me désape et je vais chercher le blessé, avant de revenir au Dafy tout proche pour m'offrir une belle visière claire avec pinlock tout neuf!

Mercredi, on revient au stand avec le blessé, et on jette un oeil à la kawette. Le pneu AR a pris un bon coup de cirette, il est tout déglacé sur le coté droit. On change le cale pied, le protège levier droit, le levier de frein fait un peu la banane mais ça a l'air d'aller. Niveau d'huile, contact, démarreur, pas de bruit suspect, RAS.
Je repart en pluie pour la première session, c'est mouillé mais pas de pluie... ni de brouillard, température 7°, bien mieux que la veille.
Pas folichon, je me force à ouvrir un peu plus en grand, ça accélère fort et l'impression que l'avant ne touche pas le sol dans le bout droit du chemin aux boeufs. Fichtre les 140 poneys sont bien là! à l'analyse de la télémétrie, j'ai vraiment TRÈS PEU ouvert à fond, ce qui m'a posé d'autres problèmes au niveau du passage de rapport.
Vu que j'ai pas de shifter, je rouvre pas au même niveau que j'ai coupé et ça me fait de jolis à coups tendance catapulte, pas glop.
Le but est de bosser les chicanes, alors je m'appliques. Bien sur la dunlop, je rentre bien tard dans le premier (mais tellement lent que je remets souvent du gaz avant la première corde), mais je dois enchainer trop vite et j'ai l'impression de rentrer trop tôt dans le droite, le rythme c'est pas ça.

2ème session, toujours mouillé mais le soleil est de sortie, je transfère le pinlock sur la visière fumée et c'est reparti pour un tour.
Je roule un peu avec le minot en 125 qui est revenu à la charge, je le passe après le garage vert, chicane, esses, je rentre dans le racco, et là sensation que l'avant décroche légèrement. Je redresse aussitôt et je fais mon demi tour sur les vibreurs, et une fois face à la piste, je vois un CB500 en vrac au milieu. Faut dire que l'exterieur, le coté gauche de la piste là ou les balèzes accélèrent, n'est qu'une grande flaque. Je passe l'obstacle à droite et je repart, le rouge est mis, rentrons!
La plupart se mettent en standby dans la ligne des stands, je préfère rentrer vu le temps qu'il reste.
Bien fait puisque à peine reparti, y'en a encore un qui s'est explosé au chemin aux boeufs.
Debriefing en mode père fouettard, Baptiste est pas content du tout et il a bien raison. Les mecs, hagards, ont redressé la bécane et regardé ce qu'il y'avait AU MILIEU DE LA PISTE! affraid y'en a même un qui a mis la béquille scratch c'est dans des moments comme ça ou Isa nous manque pour passer des broutées lol!
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Sam 5 Mar 2016 - 8:19

Miam miam, c'est toujours couvert mais ça sèche, la probabilité des sites météo est toujours à la pluie, mais ça se dégage de plus en plus.
Tout le monde hésite un max, et finalement rechausse les pneus sec.
Moi je bouge pas, je préfère me faire surprendre mais avec les pneus pluie, 1/ il fait tellement froid que ils vont pas se bouffer comme ça, et 2/ dfaçon l'arrière est de 2010 va bien falloir le tuer un jour Laughing 3/... je fais chauffer la kawette qui a toujours les "bons" pneus tongue
Je pars donc en pluie, et je retrouve les sensations du gras de la veille. ça bouge de partout, c'est flou, sensation de grip très moyenne même si j'essaie de me convaincre que c'est forcement le top. La piste est 100% sèche et je décide donc de faire mon Marquez à la fin du second tour. Bout droit du chemin au boeufs, je chope les freins virilement et sensation de flou absolu, pourtant c'est bon je touche plus au frein AR. La gomme doit grave se déformer, on va arrêter les clowneries...
Hop, je repasse par les stands et je repart tout de go sur la guèpe verte.
Pas de couv, pneus froids, 4 cylindres, format pocket, va falloir s'adapter vite... et bien.
Et bien la prise de rythme est vachement pas mal, ça rentre dans les virages en rigolant, ça déhanche, faut faire gueuler la bête, le shifter (limite un peu lent Laughing ) sur l'angle ça passe (entre le musée et le garage vert), je hausse le rythme au fur et à mesure que ça chauffe et je rattrape déjà un mec... à l'aise. Mais bon c'est déjà fini alors faut rentrer... m'énerve cette facilité Rolling Eyes très content cependant de m'adapter aussi vite à une machine totalement différente. En tout cas niveau freinage avec les plaquettes Brembo à la ref longue comme le bras, ça freine fort et bien!
Debriefing sur les esses, infos sur les trajs, et je repart au sec, 100% kawa!
Séance très instructive, je m'appliques, je pousse, l'impression que le genou est pas loin, pourtant je me fais déboiter comme jamais, donc je dois me trainer mais c'est pas important. Le truc important, c'est que le vent s'est levé et que ça fait n'importe quoi. On doit gagner 30m au freinage du Musée et du chemin aux boeufs tellement ça souffle. Heureusement dans l'autre sens ça gène pas. Faut juste bien tenir la bécane parce que les rafales en latéral c'est pas glop.
Et hop, drapeau rouge, zut flute.
En arrivant aux esses, on comprend le pourquoi: le minot en bylette s'est littéralement fait souffler par une rafale et il s'est retrouvé au bout de la ligne droite entre chemin aux boeufs et premier esse, comme s'il avait pas freiné! Bon apparemment pas trop de mal, c'est solide à cet age là.

Et forcement, le vent a ramené les nuages, et la pluie. Les mecs de la session d'après sont dégoutés, ça repleut, et ça sonne la fin de la journée pour beaucoup, qui n'ont pas envie de rechausser les pluie.
Au milieu du marasme, j'ai la banane, je refais chauffer la Ducat et je repart quasi solo pour la dernière session.
De timide, le rythme et la confiance vont augmenter, ça sèche, le soleil commence à réapparaitre, j'essaie d'ouvrir en grand, boap ça pousse, ça bouge de l'avant, je kiffe. je double, j'arrive à ne pas couper avant la grande Dunlop, je savoure, et j'attends le damier dans la ligne droite.
Le temps passe, 22 minutes de session, z'ont du zapper. Je double ce qui ressemble à une fille, donc ils ont du faire session libre pour la fin vu le peu de monde restant.
Soleil pleine face, je vois plus les repères de freinage au chemin aux boeufs, il est temps de rentrer cheers
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Bouss le Sam 5 Mar 2016 - 8:39

Auto debriefing technique:
ça va pas si mal, le moteur tient le coup, aucun bruit suspect malgré le rodage trèèèèèès court Laughing
rien touché au niveau suspension, ça plonge au max alors que je pense pouvoir freiner plus fort donc plutôt remettre un peu de liquide au lieu de fermer l'hydraulique.
Par contre derrière le rilsan sur la tige d'amorto n'a bougé que de moitié, je veux bien que les Ducat sont raides et que je me traine mais je vais me refaire un setup complet en partant d'une hydrau ouverte à fond (enfin molo sur la détente pour éviter les raquettes)
Position de sélecteur un peu ajustée, pour éviter les 1 ou 2 rétrogradages ratés, ça a l'air validé
un peu rebaissé le levier de frein AR pour le choper un peu moins facilement, et que en cas de besoin sur l'angle. Je commence à plus m'en servir aux gros freinages et c'est bien, le frein moteur est suffisant.
Le shifter ça serait quand meme vachement plus confortable pour passer les rapports "mi gaz" et gagner du temps, mais bon... le chrono n'est pas forcement une priorité, j'ai tellement à gagner ailleurs... et pis faut ouvrir en grand bowdel Laughing
Le chantier que j'ai déjà commencé, c'est réhausser l'avant de la selle, pour limiter l'effet plongeant. le maquettage se passe bien, ça a l'air d'aller dans le bon sens.

Conclusion un stage tout à fait bénéfique, hate de retourner à Pau et Nogaro (et même Candie) pour valider ces acquis, et continuer à travailler bounce
et surtout: se faire plaisir Wink
avatar
Bouss
600ssp
600ssp

Messages : 280
Date d'inscription : 01/03/2015
Localisation : St Sulp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par laguiche15 le Sam 5 Mar 2016 - 8:43

j ai tout lu! Very Happy

pour ta suspension , ne regarde pas que les courses mortes theoriques, etc.... ton riselan descent pas assez derriere, deprecharge, et compense en mettant de l hydraulique, tu motricera mieux en plus...... :-)
avatar
laguiche15
motogp
motogp

Messages : 891
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 33
Localisation : cugnaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Le rouquin marteau le Mer 23 Mar 2016 - 20:54

Bonjour, bonjour,

3 semaines pour laisser retomber les nerfs
3 semaines, le bras en écharpe
3 semaines à aller au boulot en bagnole
et 3 semaines pour lire le CR de Jerome  Wink

A mon tour, donc, de découvrir le goût du bitume  Sad

J'ai été con (très con même) car à la première
série de l'après-midi du premier jour de stage,
et alors qu'une fine pluie s'est invitée et plutôt que
de rentrer pour chausser les pluies, j'ai continué.

Résultat, au raccordement, sous la bruine, et avec
une température proche des 4°, à la remise de gaz, zou l'arrière est parti.

45 km/h selon le STARLANE, ça fait pas beaucoup mais avec une épaule "fragile", le résultat tombe avec le pilote:
luxation entero-posterieure-de-putain-fait-chier-que-je-suis-trop-con-merde.

Je vous passe le passage au poste médical et l'après-midi à l'hosto...

Ce qui me fait le plus chier, c'est que la moto n'a jamais bougée, même sous la pluie, le filling était super et les sensations énormes.

Le lendemain du drame, j'ai assisté au roulage en spectateur, en bord de piste avec notre formateur.

Voir les copains roulés me fout bien les boules, mais au moins avec 2 motos Jérôme a pu jouer les pilotes usine !(la Kawa en sec, la ducat en pluie)

Moment amusant quand Baptiste raconte, des étoiles plein les yeux, Marquez au GP de l'année dernière en glisse dans la courbe DUNLOP. Et après de nous donner sa vitesse d'entrée dans la même courbe, durant les 24h en GSXR : 290 km/h Shocked
Moi, j'ai coupé 100m (au moins) avant le repère de freinage et à 220 à mon max.

La petite conclusion que je tire de ce roulage:
1/ je ne suis pas pilote, je vais juste de la moto pour le fun
2/ si il commence à pleuvoir, ya pas de course à gagner, donc retour au stand
3/ je sais parfaitement pourquoi je suis tombé donc pas d'appréhension

Maintenant, j'attend la visite chez le spécialiste pour décider s'il faut opérer, ou pas...
Et pour savoir quand remonter sur la Kawette cheers

Et puis, aujourd'hui, j'ai ressorti le VFR et putain,
Ça fait du bien !!!!

A+
Jean-Luc
avatar
Le rouquin marteau
proto mono
proto mono

Messages : 151
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 46
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par angus le Mer 23 Mar 2016 - 21:26

bon rétablissement Wink

_________________


For those about to race, we salute you
Pièces R1 04-06 à vendre
avatar
angus
motogp
motogp

Messages : 6222
Date d'inscription : 26/12/2009
Age : 53
Localisation : Fronton

Voir le profil de l'utilisateur http://r1cmaf.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par pat le kine le Jeu 24 Mar 2016 - 11:56

Le moral revient ! N'oublie pas, tu as des trucs à m'envoyer Wink
avatar
pat le kine
Admin

Messages : 5404
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 51
Localisation : st lys/pibrac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Hicks le Jeu 24 Mar 2016 - 13:52

bienvenue dans le club de ceux qui tombent bêtement! Un jour, le motard sera raisonnable... un jour Wink

Content que ça aille bien
avatar
Hicks
motogp
motogp

Messages : 1333
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 34
Localisation : Labège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans, conseils FFM 1-2 Mars

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum